logomagistere entetesite logomagistere
 
Accueil
Présentation
  Le fonctionnement
  L’admission
  La formation
  Les débouchés
  Les atouts du MMS
Les enseignements
Les mémoires
Les stages
Liens
 
Les débouchés
 
Que peut-on faire avec un magistère ?
 

Les débouchés du Magistère sont nombreux. Dans l’esprit du LMD, les bons étudiants sont encouragés à poursuivre leurs études jusqu’au Doctorat, ce qui leur donne accès à une carrière universitaire de chercheur ou d’enseignant-chercheur, mais aussi à des carrières variées en entreprise, en France ou à l’étranger.

D’autre part, le Magistère apporte également des bases solides et une formation appropriée aux étudiants souhaitant préparer le concours de l’Agrégation, en vue d’une carrière dans l’enseignement secondaire ou en classes préparatoires.

Parmi les principaux débouchés, on peut donc citer :

- l’enseignement dans le secondaire (après un concours : CAPES ou Agrégation)

- l’enseignement en CPGE (après l’Agrégation et éventuellement un Doctorat)

- les carrières de chercheur ou d’enseignant-chercheur (après un Doctorat)

- les carrières en entreprise (banques, assurance, conseil, informatique...)

- les emplois dans des laboratoires de recherche liés à d’autres disciplines

- les carrières de la fonction publique (en passant les concours de la fonction publique)

- les carrières d’ingénieur, en accédant aux Grandes Ecoles par la voie universitaire (Ecole Polytechnique [à condition de ne pas être passé par les CPGE], ENSIMAG,...)

Enfin, il est possible de rentrer sur concours à l’ENS Cachan.

Que sont devenus les anciens ?
 

Depuis sa création, le magistère de mathématiques de Strasbourg a vu passer plus de 200 étudiants ( qui n’ont pas tous fini leur scolarité, certains quittant le magistère après la deuxième année, sans faire le M2 après l’agrégation). Faute de renseignements sur ce que sont devenus les anciens, on ne sait ce que sont devenus tous les anciens, cependant, sur environ 72 résultats de magistériens ayant achevé leurs études, on obtient le résultat suivant :
- la plupart d’entre-eux enseignent dans le secondaire
- une petite dizaine au-moins enseignent en classes préparatoires
- une quinzaine au-moins enseignent à l’université ( comme maîtres de conférence, professeurs ou PRAG)
- Au-moins 8 travaillent en entreprises (Tiscali, Alcatel, France 3)
- Au-moins 1 est professeur des écoles !!

On peut également signaler que
- Au-moins 25 thèses ont été soutenues à ce jour
- Au-moins 14 thèses sont en cours.


 
Nous contacter
SPIP